Comme avec le domaine de l’industrie et plein d’autres domaines, le rendu de l’image 3D a touché le domaine du prêt à porter qui est devenu l’un de la cible de l’exploitation de la 3D et dans lequel la recherche et l’innovation sont à grands pas .

Étant donné que la mode et les tendances changent chaque jour et que la technologie a envahi le secteur du textile et du prêt à porter, on trouve la 3D, la rénovation et la valorisation des pièces présentées est très demandée et ce, grâce à plusieurs technique telle que l’impression 3D que ce soit lors de la création, de la production, le prototype etc … 

Vous voulez savoir comment utiliser l’impression 3D dans la mode aujourd’hui ? Qu’apporte-t-elle de plus pour le secteur du textile  ? Que peut-on imprimer avec la 3D? continuez de lire notre article et vous trouverez toutes les réponses.

1- Les vêtements avec la 3D

Ornements

On voit toujours sur les podiums des modèles portant des vêtements avec des ornements bizarres, c’est en fait une impression en 3D qui est utilisée pour se rapprocher de l’idée” des bijoux prêt à porter”  et elle s’est beaucoup développée par les fashion designers dernièrement .

Maillages

Le système de maillage est devenu la solution ultime trouvée par les designers pour éviter le souci de l’impression 3D qui est un peu rigide et menant à un certain inconfort avec la pièce habillée. Cette technologie révolutionnaire rend chaque pièce portée unique car elle est réalisée sur mesure, avec vos propres personnalisations et ne produisant aucun déchet. La seule limite de ce processus et le phase de l’assemblage des pièces imprimées demandant beaucoup de ressource en terme de temps qui peut aller jusqu’à 100 heures par pièce .

Toute la pièce

Au début, l’impression en 3D s’est apparu la première fois avec des pièces intégrales réalisé par le designer Iris van Herpen lors de son défilé de prêt à porter en 2011.

Généralement, l’impression en 3D dans la mode est utilisée pour des créations rigides et des formes géométriques que l’on juge parfois « bizarres » plutôt que pour des pièces souples Généralement, l’impression en 3D dans la mode est utilisée pour des créations rigides et des formes géométriques que l’on juge parfois « bizarres » plutôt que pour des pièces souples et confortables.

2- Les chaussures

L’impression en 3D des chaussures a été beaucoup utilisée par les marques “leaders” des baskets et sneakers leaders tels que Nike , Adidas , New balance … etc. Les raisons pour lesquelles ces grandes marques ont optés pour l’impression en 3D sont la personnalisation des sneakers au profit des clients et la configuration de l’impression des semelles en 3D permettant de maximiser les performances de la chaussure finale.

3- Horlogerie

Oui, l’impression en 3D a aussi touché le domaine de l’horlogerie, celui-ci a été beaucoup utilisé au niveau du prototypage c’est à dire avant de concrétiser le produit et généralement la technique 3D la plus utilisée pour les montres c’est  la technique de Frittage laser de métal (DMLS).

4- Joaillerie

La fabrication des bijoux grâce à la 3D a été principalement utilisée pour 2 causes: la première est le prototypage et donc pour produire des pièces complexes, une technique beaucoup utilisée avec CARTIER et ce pour réduire les coûts et gagner du temps. Deuxièmement, cette technique est utilisée pour la production directe car l’impression en 3D vous permet de produire des pièces rapidement et réduire vos frais de stockage.

5- Accessoires

Les accessoires tels que les lunettes, parapluies, chapeaux etc… ont étés aussi touché par l’impression en 3D et plus précisément a été utilisé pour les bijoux de fantaisie et les articles personnalisés et elle s’est bien développée avec des grandes marque tels que LOEWE, Alexander McQueen …

6- Maroquineries

L’impression de la 3D des pièces en Maroquinerie tels que  les sacs, les ceintures etc… vous permettent de gagner du temps et minimiser les coûts de production et c’est dû au  fait que l’impression 3D n’utilise que la matière nécessaire. Il n’y a plus de chutes et cela vous permet de produire sur commande et de ne pas avoir un sur-stockage ou faire des pertes à cause des frais de stockage.

Comments are closed.